B13-Renaissance

B13-Renaissance
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une vie

Aller en bas 
AuteurMessage
sekhmet
Déesse lionne
avatar

Nombre de messages : 317
Age : 28
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Une vie   Lun 30 Juin - 22:42

I Naissance du démon



Etrange, qu’elle couleur spéciale.
Cette nuit là, la lune avait troquée ces rayons d’argent contre une couleur cuivre, baignant les terres dans une atmosphère sinistre.

Le sable chaud dansait dans les bourrasques de vent, se donnant en spectacle à quelques lionceaux enjoués.

Mais bien vite le temps se dégrada et le vent se déchaîna, invitant le sable a fouetter la face des bêtes qui allèrent se réfugier auprès de leurs semblables.

D’épais nuages vinrent dissimuler la lune rousse, et tout s’assombrie. Seules des billes dorées se dessinaient dans la nuit noire, témoin d’une présence féline dangereuse.

Un mal à la crinière de feu s’avança vers les dunes, défiant les éléments naturels.
Il stoppa sa progression, et on pu deviner sa silhouette fière lorsqu’un éclair déchira le ciel.

Quelle était donc cette attitude étrange ? Pourquoi braver la nature alors qu’il risquait sa vie ?
Un homme n’aurait pu expliquer cet étrange comportement, mais la horde paressait calme et confiante. C’était l’heure, ils l’attendaient.

Dans un rugissement infernal, une boule de feu naquit devant la bête.
Quelques secondes s’écoulèrent, et bientôt les lions entourèrent les flammes ténébreuses.
Plus le temps passé, et plus celles-ci s’intensifiaient, se nourrissant de la force et de la bravoure de ces animaux.

La lueur du feu éclairait les bêtes, elles semblaient impatientes, trépignant sur place.
Un second rugissement retentit, et les flammes se défilèrent, laissant derrière elles un démon, née de la démence de l’enfer.
Les nuages disparurent, et les rayons de la lune vinrent à sa rencontre, dévoilant ses formes.

L’enfant brailla, et laissa apparaître deux grands yeux rouges.
C’est alors qu’à son tour une femelle la saisie dans la gueule pour l’emmener.

Vivant parmi les félins, la demoiselle acquit la grâce et l’allure similaire à ces chasseurs.
Des muscles fins et un œil perçant faisaient sa force, couplés à une agilité exemplaire.

Les années passèrent, et un vide semblait sans cesse croître. Une présence manquait.
Des pulsions meurtrières s’emparèrent alors d’elle, ce qui changea un peu son quotidien lassant.

La soif de sang se développait peu à peu, et la fierté de pouvoir ôter la vie lui procurait un immense plaisir.

Les siens semblaient intrigués de telles actions, elle avait toujours était élevée comme une princesse, n’ayant jamais participé ni aux chasses ni aux corvées quotidiennes imposé par les femelles.
Elle avait passé son enfance à se battre avec les siens, développant ainsi sa musculature et à lézarder de longues heures au soleil, dormant à temps partiel.

Malgré une apparence humaine, elle avait était victime de plusieurs métamorphoses : de longues canines acérées, ainsi que des griffes fines, capable de déchirer la chair en un rien de temps.

La horde ne semblait pouvoir assouvir ses pulsions, et bientôt son comportement fut rejeté par les lionnes les plus âgées.

Elle fut contrainte de partir, de peur d’être chassé.


Dernière édition par sekhmet le Lun 30 Juin - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sekhmet
Déesse lionne
avatar

Nombre de messages : 317
Age : 28
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Une vie   Lun 30 Juin - 22:45

II Un semblant de lumière

Tout était bien différent loin des siens.
Les journées semblaient longues, et les nuits interminables.

Mais cette nuit la fut différente… Elle la passa en hauteur, perché dans un arbre verdoyant au sommet d’une haute colline surplombant le lit d’une rivière.
Cette environnement lui était inconnu, elle qui avait toujours vécu dans les déserts et la savane.

Une nuit pleine de magie…
Alors que le soleil avait chuté derrière l’horizon depuis déjà quelques heures, elle put apercevoir au loin, une multitude de pointillée, de luciole, de chose brillante… Indéterminable, minuscule, figé, mais si attirant.

Elle passa des heures a les observer, contemplant leur finesse, essayant de saisir leur source, soufflant pour qu’elle disparaissent, en vain…
Puis, une a une, comme elles étaient apparus, elles repartirent, laissant place à la nuit noire.

Spectacle étrange, amusant, enivrant.

Le sommeil l’emporta, laissant place aux pays des songes, ou tout semblait si parfait…

Elle passa plusieurs jours a cet endroit, la mélodie des clapotis de l’eau lui plaisait, rien de plus rien de moins.
Chaque soir le même spectacle, chaque soir les lucioles au loin, venant puis repartant à leur guise.

Cette nuit, elle irait les toucher, les chasser, elle les avait guetté toute une semaine, elle savait quand agir, connaissant leur mode de fonctionnement, si répétitif et prévisible.

Alors que les derniers rayons de Soleil léchaient les terres, elle partit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une vie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
B13-Renaissance :: Le salon :: Bibliotheque :: Livre I-
Sauter vers: