B13-Renaissance

B13-Renaissance
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Artistiquement vôtre.

Aller en bas 
AuteurMessage
Calintz
Artiste raté
avatar

Nombre de messages : 551
Age : 27
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Artistiquement vôtre.   Ven 8 Fév - 23:49

Un artiste était plus communément appelé un peintre.
Exprimant douleur, joie, fureur, terreur, amour, solitude,
par des coups de pinceaux dévastateur, détruisant le
blanc de neige d'une toile vierge de couleur Ô combien
succulente. Du rouge sang au vert de l'herbe en passant
par un orange typiquement orangâtre, toutes les
émotions éclatèrent dans un flot de couleur.
Un des plus célèbres artistes, nommé Calintz, déjà tout
jeune des pinceaux à la main, dessinant petites maisons
avec comme seul fond un soleil, de ces maisons, deux
minuscules fenêtres, qui exprimé sa solitude, une grande
porte, qui laissa à la place à n'importe qui d'ouvrir son coeur,
une sorte d'appel au secours... Mais personne ne vint, il
resta seul, perdu au fond de lui-même. Son art été grand,
mais triste. D'un marron d'Automne à un rouge sinistre,
des corps macabres étendues sur le sol, tel est son art sur
une toile...
La passion de la mort, les autres humains n'étaient pas là
pour lui donner d'amour, il n'avait reçu que châtiment, torture...
Comme une pré-destiné qui l'obligea à devenir ce qu'il est
devenu, un peintre fou. Mais la technique monotone des
pinceaux alliés à la couleur l'ennuyait de plus en plus.
<< Réinventer mon art ! >> étaient les trois mots qui lui
venaient à l'esprit. Alors qu'une longue nuit d'hiver, penché
à la fenêtre, il regardé d'un air paisible les flocons de neige
tomber un à un. Quand tout à coup, un cri ! Une femme
hurlé à l'aide, des simples barbares lui couraient après.
Cria-t-elle, encore et encore, avant de trébucher...
Personne ne vint à son secours... Même lui, qui par la fenêtre
aurait pu la sauver... Il regardait les barbares détruire le
corps de la femme qui semblait tellement horrifiée...
<< L'Art ! >> se dressant d'un bond, son sang n'avait fait
qu'un tour, il venait de trouver un art, un style magnifique,
choquant, inoubliable malgré la courte durée éphémère !...
La folie l'avait prit... Le lendemain même, sorti d'une forge,
une épée dans un fourreau, son art allait naître...
L'art prit forme ! Forme de chair découpée, de sang étalé,
d'os broyés, de crâne fendu, d'horreur et de souffrance sur
le visage mutilé des pauvres personnes croisant la route d'un
artiste pour qui l'art n'a désormais plus aucune limite...
Pourtant, un rêve encore l'anime... La forge, forge où l'on
peut se faire n'importe quel type d'arme... Il voudrait tant
posséder un équipement, deux épées qui ressembleraient
à des pinceaux, un manteau sombre, un masque, des bottes
couvertes de traces de sang, une amulette digne de son art...
Son esprit ne désirait que ça pour exprimer au mieux la
créativité qui l'anime.


________________________

Hrp: S'vous pigez qu'dalle, c'normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caltinz.skyblog.com
 
Artistiquement vôtre.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Artistiquement moi-même

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
B13-Renaissance :: Le salon :: Bibliotheque :: Livre I-
Sauter vers: